BREF HISTORIQUE DE LA PRINCIPAUTE

La Principauté de Monaco est un Etat souverain et indépendant, le plus petit Etat du monde après la Cité du Vatican : 2 km². Un quart de la surface du pays a été gagné par emprises successives sur la mer depuis les grands travaux entrepris dès les années 1920.

Monaco compte 35.000 habitants représentant 132 nationalités différentes, dont 8.700 Monégasques, 10.000 Français et 8.000 Italiens.

La langue officielle est le français, mais l’italien et l’anglais sont couramment employés. On entend souvent aussi dans les rues parler en monégasque, une langue d’origine ligure apparentée au génois.

La ville de Monaco a été fondée en 1215 par des Génois. La famille des Grimaldi règne de façon constante sur Monaco depuis le 15ème siècle. C’est l’une des plus anciennes dynasties européennes.

Après une occupation espagnole de plus de 150 ans, Monaco se place sous protectorat français en 1641. Annexée par la France sous la Révolution en 1793, la Principauté de Monaco revient aux Grimaldi en 1814.
S.A.S. Albert II est prince de Monaco depuis 2005.

Le Gouvernement de Monaco est une monarchie héréditaire dotée d’une constitution (1911 et 1962).

L’économie monégasque repose sur le tourisme et le commerce, et sur des industries propres qui sont installées dans le quartier de Fontvieille (pharmacie, cosmétiques, électronique et micro-mécanique de haute technologie notamment). Les autres ressources de l’Etat sont constituées par la TVA, des taxes diverses, et pour 4 à 5 % par le Casino et les Jeux.
Monaco constitue un véritable bassin d’emplois pour plus de 30.000 salariés, venus pour la plupart des communes limitrophes et d’Italie, qui bénéficient d’une protection sociale de haut niveau et participent au développement économique de la Principauté.

La Principauté de Monaco est membre de l’Unesco depuis 1949, de l’ONU depuis 1993, et de nombreuses Institutions et Organismes  Internationaux. Monaco est membre du Conseil de l’Europe depuis 2004.
Des conventions bilatérales ont été signées avec la  France et l’Italie par exemple.

Le Prince a donné force de Loi en Principauté à toutes les conventions internationales sur les droits de l’homme, la poursuite du crime organisé,  le blanchiment d’argent, etc.

 

Soucieuse de la protection de l’environnement et du développement durable, la Principauté  participe activement au plan RAMOGE et à toutes les actions en faveur de la mer et des océans. La récente création de la Fondation Albert II de Monaco, créée à l’initiative du Prince Albert II, marque la volonté de Monaco de travailler activement à la protection de l’environnement et des océans.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now