Honoré IV (1814 - 1819)

Fils aîné d’Honoré III (1733-1793), Honoré-Charles-Anne Grimaldi, duc de Valentinois, devient Honoré IV en 1814, lors de la restauration des Grimaldi sur le trône de Monaco par le traité de Paris.

Il épouse en 1777 Louise-Félicité-Victoire d’Aumont (1759-1826), héritière des biens et

du titre du duc de Mazarin et d’autres titres de noblesse, titres encore portés de nos jours par le prince Albert II de Monaco. Deux enfant, les futurs princes Honoré V et Florestan, naîtront de cette union, respectivement en 1778 et1785.

Durant la Révolution, Honoré-Charles est arrêté et subit une détention de quinze mois.

Rétabli dans ses droits, titres et souveraineté, le prince Honoré IV délègue le pouvoir d'abord à son frère Joseph, puis, le 18 janvier 1815, à son propre fils Honoré-Gabriel, futur Honoré V.

De par le nouveau traité de Paris signé le 20 novembre 1815, la Principauté est placée, de façon autoritaire, sous le protectorat du royaume de Sardaigne.

Durant le régne d’Honoré IV, aucune monnaie n’est frappée en Principauté.

Les monnaies françaises connues sous l'appellation de "franc germinal" sont remplacées par les lires, correspondant à la même valeur.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now