Jacques 1er (1731 - 1733)

Après de difficiles tractations, Jacques épouse, le 20 octobre 1715 à Monaco, Louise Hippolyte, fille d'Antoine 1er et héritière du trône de Monaco.

De par son mariage, Jacques-François-Léonor de Goyon Matignon, comte de Thorigny, doit se soumet­tre aux règles formelles de substitution, qui depuis les testaments de Jean 1er Grimaldi, en 1454, et de Claudine en 1510 et 1514, règlent l'accession éventuelle d'une femme à la succession de Monaco, à savoir que son époux se doit de prendre le nom et les armes des Grimaldi.

Jacques de Goyon Matignon succède à sa femme Louise Hippolyte le 29 décembre 1731, mais en prise à de nombreuses difficultés, il abdi­que le 2 novembre 1733 en faveur de son fils aîné qui prend le nom d’Honoré III.

Dès lors, il ne paraît plus en Principauté, laissant l'administration de Monaco au Chevalier de Grimaldi, fils naturel d'Antoine 1er, durant la minorité du jeune Honoré III.

Le règne de Jacques 1er n’est marqué par aucune émission monétaire.